7600, chemin de la Pointe-Fraser, Dundee, QC, J0S 1L0  450 264-5908

Les amis de la réserve nationale de faune du Lac-Saint-François

Les sentiers de la réserve

Quatre sentiers où explorer, observer et découvrir la nature à l’état brut.

La réserve nationale de faune du Lac-Saint-François propose plus de 10 km de sentiers pédestres. Vous pouvez même y amener votre compagnon canin en laisse.

sentiers

La tour et la baie aux grenouilles | 2.4 km

sentier-biodiversiteDébutant au poste d’accueil, ce sentier donne d’abord accès à la tour d’observation, d’où le visiteur a une vue panoramique sur la réserve nationale de faune du Lac-Saint-François. On peut notamment y observer les plateformes où nichent les balbuzards. Un endroit unique pour faire un pique-nique.

Un parcours pédestre balisé traverse le marais sur plusieurs centaines de mètres, en passant par une passerelle sur pilotis.

Le trille penché | 800m

sentier-tilleulC’est le plus récent de nos sentiers, aménagé grâce à l’aide financière du Fonds Hydro-Québec pour l’environnement. Le sentier est situé en bordure du chemin de la Pointe Fraser, non loin de l’accueil.

Le sentier en sous-bois est facile à parcourir et équipé de passerelles, de bancs ainsi que d’un abri. Il traverse notamment une forêt de « cèdres » (Thuja occidentalis) et passe devant un vieux tilleul (Tilia americana) spectaculaire.

Le sentier du trille penché permet un survol des habitats caractéristiques de la réserve, qui est constituée de plus de 50 regroupements végétaux différents. On trouve les principaux regroupements des habitats secs dans ce sentier. Tôt au printemps, on peut y admirer des tapis de trilles penchés (Trillium cernuum).

On y trouve aussi quelques noyers cendrés dont le statut est précaire au Québec. Pour vous familiariser avec les essences de la forêt méridionale du Québec, procurez-vous notre dépliant qui vous amène par station à découvrir les arbres de ce sentier.

Pour plus de détails, veuillez consulter le document : Le trille penché

La digue aux aigrettes | 3.7 km

Ce sentier fait le tour d’un aménagement effectué par Canards Illimités, un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de favoriser la reproduction des canards. Ce type de bassin maintient le niveau d’eau pour permettre une utilisation optimum par la sauvagine.

La digue qui contourne le bassin est fabriquée à partir des matériaux prélevés dans le banc d’emprunt qui devient un canal. Un sentier de 3,7 km agrémenté de plusieurs belvédères vous permettra d’observer la sauvagine ainsi que plusieurs autres espèces d’oiseaux, dont la gracieuse Grue du Canada (Grus canadensis) et évidemment la grande aigrette.

grande-aigretteUn dépliant, qui décrit chacun des points d’intérêt de ce sentier a été préparé par les Amis de la réserve.

Ce sentier connaît un grand succès auprès des ornithologues et des photographes.

Pour plus de détails, veuillez consulter le document : La digue aux aigrettes

L’érablière à caryers, Piasetski | 3,7 km

sentierDans sa majeure partie, ce sentier parcourt un secteur plus élevé, donc plus sec de la réserve. L’érablière à caryers y règne, avec toute la flore qui y est associée.

Dans la partie plus humide, on trouvera notamment le fameux Bois d’enfer ou Sumac à vernis (Toxicodendron vernix) ainsi que le Chou puant ou Symplocarpe fétide (Symplocarpus foetidus).

On peut se procurer un dépliant préparé par les Amis de la réserve au poste d’accueil. Il faut prévoir environ deux heures de marche pour compléter la boucle.

Pour plus de détails, veuillez consulter le document : L’érablière à caryers, Piasetski

Les commentaires sont fermés.